Le Canada devant l’Association médicale mondiale : fidèlement ou faussement représenté ?

À l’automne dernier, les 16 et 17 novembre 2017, des médecins, des juristes, des experts en soins palliatifs et en éthique médicale, des théologiens et des philosophes venus de plus de trente pays se sont réunis à la Aula Vacchia del Sinodo du Vatican pour les rencontres européennes de l’Association médicale mondiale (AMM) sur les dilemmes éthiques posés par la fin de vie.

La politique de l’Association médicale mondiale au sujet de l’euthanasie est sans ambiguïté : «L’euthanasie, c’est-à-dire le ...

Continuer à lire →
0

Quand la théorie devient réalité

Avant la légalisation de « l’aide médicale à mourir » (euthanasie), et dans le confort d’un sondage théorique, 48% des médecins de la région de Laval avaient répondu qu’ils étaient prêts à participer au geste qui provoque intentionnellement la mort d’une personne souffrante. Une autre portion des médecins sondés (33%) avait diplomatiquement évoqué « certaines conditions » pour le faire. En d’autres mots, même parmi les médecins suffisamment politisés pour répondre au sondage à cette époque, moins de la moitié ...

Continuer à lire →
0

La conscience et le bon sens

L’une des raisons les plus significatives justifiant le refus de l’euthanasie vient de l’importance colossale de ce geste portant atteinte à la vie humaine. Tout au long de l’histoire, les médecins ont fait une promesse solennelle et spécifique à leur profession – celle de respecter la vie des patients qui leur sont confiés. Toutefois, le serment d’Hippocrate est, d’une certaine manière, superflu. En effet, depuis le début de l’humanité, le code universel de conduite humaine civilisée – oral et écrit ...

Continuer à lire →
0

Tenir bon

« Il faut rendre au diable son dû », affirme le proverbe.

D’une certaine façon, nos adversaires méritent vraiment d’être cités en exemple. Beau temps, mauvais temps, avec un petit noyau d’activistes dévoués, ils poursuivent leur agitation en faveur de l’euthanasie. Pendant un demi-siècle (jusqu’au milieu des années quarante), ils ont promu ouvertement l’euthanasie, non seulement en tant que bénéfice pour la victime – malade ou handicapée – mais également comme une sorte d’hygiène sociale qui débarrasserait la collectivité du bois mort, de ...

Continuer à lire →
0

Prise de position concernant les demandes d’aide médicale à mourir faites par des « mineurs matures », les demandes anticipées et les demandes relatives à des situations où la santé mentale est le seul problème de santé sous-jacent

Au début d’octobre, le Collectif des médecins contre l’euthanasie a présenté une soumission au Comité d’experts de l’CAC sur l’aide médicale à mourir. Le panel a été convoqué à la demande de l’ex-ministre canadienne de la Santé, Jane Philpott, et du ministre canadien de la Justice, Jody Wilson-Raybould, pour examiner la possibilité d’élargir l’accès à l’euthanasie à trois cas: les demandes faites par des « mineurs matures », les demandes anticipées et les demandes se rapportant à des situations où la maladie ...

Continuer à lire →
0

Un choix clair

La guérison est un miracle de la nature, tout comme la germination d’une graine. Mais ces miracles ne s’accomplissent que dans un environnement propice. La graine aura besoin de terre et d’eau, de chaleur et de lumière. La guérison nécessitera la protection de la fragile flamme de la vie grâce à la manipulation des équilibres chimiques ; à l’alimentation et à l’oxygénation artificielles; à la réplication complète de la fonctionnalité d’organes.

La guérison est parfois totale ; une fois la crise passée ...

Continuer à lire →
0

Un roc dans la tempête.

Tristement, mais de manière tout à fait prévisible, l’encre sèche à peine sur la loi fédérale C-14, des pétitions se trouvent déjà devant la Cour (au Québec et en Colombie Britannique), de la part de personnes qui ne satisfont pas aux critères prévus par cette loi. L’argument de fond est que les patients suicidaires devraient être éligibles à mourir avec l’assistance de l’État, même si la mort naturelle n’est pas « raisonnablement prévisible ».  Rappelons qu’une condition similaire est présente dans la ...

Continuer à lire →
0

La conscience et les médecins canadiens

Depuis la légalisation de l’euthanasie, il y a un an, nous voyons qu’il y a une forte pression politique pour normaliser sa pratique au Canada. Pourtant, beaucoup de médecins s’opposent toujours à cette pratique. Nombre d’entre eux désireraient qu’elle soit rigoureusement restreinte. Et plusieurs, pour des raisons de conscience, personnelle ou professionnelle, refusent catégoriquement d’y collaborer.

Malheureusement, nos politicien(ne)s ne nous permettent aucun doute quant à leur intention d’ignorer le jugement des médecins dissidents, et d’étouffer leur opposition. Or, les pires de ces politiciens ...

Continuer à lire →
0

Les regrets du Dr. Robert

Le 10 mai 2017, le Dr Yves Robert, Secrétaire du Collège des médecins du Québec, a posé une question intéressante dans un article réfléchi publié sur le site web du CMQ :

« Si l’objectif est l’euthanasie sur demande fondée sur un « droit », parle-t-on toujours d’aide médicale à mourir ? Ou d’aide à mourir, tout simplement ? Que viendrait alors y faire la profession médicale ? »

Si l’on considère les prises de position passées du Collège et celles du Dr Robert lui-même ...

Continuer à lire →
0
Page 1 du 8 12345...»